1570092840.jpg

Formation Viniyoga Bruxelles

Séminaire d'étude et de formation à l'enseignement du Yoga 

Sous la direction de Claude Maréchal (ETY)

 
190205942_115859583997782_3965862724875548789_n_edited.jpg

Formation Viniyoga ETY

(Etude et Transmission du Yoga)

ETY (Etude et Transmission du Yoga) a organisé sa première formation à l'enseignement du yoga en 1971. Depuis cette époque, elle représente l'enseignement Viniyoga en Belgique, en France, au Québec, en Italie, au Pays-Bas, en Espagne et en Suisse.

Elle a ainsi formé plus de deux milles enseignants qui transmettent le yoga selon cette tradition. 

Cette formation certifiante (500h) est reconnue par l'ABEPY (Association Belge des Enseignants et Pratiquants de Yoga) et l'UEY (Union européenne de Yoga)


Un nouveau cycle d'étude, de formation et de post formation  à l'enseignement du yoga commencera en octobre 2021.

 

FORMATION 2021 - 2025

Comme cela se fait maintenant dans notre école depuis plusieurs sessions, la formation Viniyoga s'échelonne sur 4 années (500 heures) et comprend, durant chaque année « académique » (c'est-à-dire entre le mois de septembre et le mois de juin de l'année suivante), 6 week-ends de rencontre à Bruxelles, ainsi qu'un stage d'été animé par Claude Maréchal. 

En 3ème et 4ème année, un stage d'observation de trois jours est également animé par Claude Maréchal.

Cette formation se terminera à l'été 2025 par un stage et un examen.

Les participants qui auront suivi assidûment la formation, qui auront mené à bien les travaux demandés et réussi l'examen final, recevront le diplôme d'enseignant de yoga ETY Formation Viniyoga


Cette formation s'adresse à des personnes déjà initiées à la pratique du viniyoga et qui souhaitent suivre cette formation soit dans une perspective de développement personnel et de progression dans la pratique, soit avec l'intention de transmettre également le yoga. Il n'est donc pas nécessaire de se destiner à l'enseignement du yoga pour suivre ces rencontres.

Par contre si l'objectif est d'enseigner, il sera exigé des participants une présence assidue à toutes les rencontres et stages proposés, ceci assurant la qualité, le sérieux de la transmission.

Le programme comprend des enseignements théoriques et pratiques, ainsi que des mises en situation.

Il est présenté dans des documents qui sont mis à la disposition des élèves.


Le programme général

Ce programme comporte les matières suivantes:

1° les fondements philosophiques, psychologiques et théoriques du yoga. Sa dimension spirituelle.

2° les fondements techniques et pédagogiques de sa mise en pratique.

3° un exposé systématique des deux premiers livres des yoga sûtra de Patanjali.

4° la description, l'analyse et la mise en pratique des techniques corporelles et respiratoires utilisées : âsana, prânâyâma et mudrâ.

5° la méthodologie et la didactique de l'enseignement des séquences pratiques de yoga.

6° des notions élémentaires de connaissance du corps humain : anatomie du système moteur, analyse des mouvements et positions, quelques éléments de base de la physiologie générale appliquée au yoga et à sa pratique.

 
IMG_7771 2.JPG

La première année 2021/2022 

Cette première année, étant une année d'initiation, sera en terme d'enseignement et de travail personnel plus légère que les années suivantes. Elle constitue en effet avant tout un premier pas avec une présentation générale de l'enseignement Viniyoga et la pratique systématique de séquences d'âsana très classiques de notre tradition, les séquences dites de base simples qui introduisent les pratiquants dans la relation entre les postures debout, couchée et assise ainsi que les premières étapes de la maîtrise des actions inversées de base et une introduction aux cinq prânâyâma de base.

Pendant cette première année, les séquences de pratique, une vingtaine en tout, seront guidées et serviront de modèle pédagogique pour les étudiants. Les participants seront ainsi invités à répéter régulièrement ces pratiques à domicile pour entrer le mieux possible dans la formation, c'est-à-dire dans la pratique quotidienne du yoga et, progressivement, dans l'approfondissement de son étude, la pratique régulière du yoga étant un des critères indispensable pour transmettre correctement cette discipline.

Les éléments les plus fondamentaux comportant les bases théoriques, technique et pédagogique de l'enseignement viniyoga vous seront également présentés.

Cette première année est donc une année d'initiation clôturée par le stage de l'été que Claude Maréchal animera en plusieurs lieux dont la Belgique, et donc, plusieurs dates seront proposées.

Pendant cette première rencontre de l'été 2022, Claude Maréchal résumera et clôturera l'enseignement des premiers fondements philosophiques et techniques qui aura été initié durant les 6 week-ends.

Il donnera un enseignement complet sur la construction de la séquence d'âsana qui comportera la pratique et l'analyse détaillée de trois séquences par jour et il pénétrera dans l'enseignement du yoga sûtra de Patanjali avec la présentation des 18 premiers aphorismes du premier chapitre.

Dates des 6 week-end à Bruxelles

23-24 octobre et 27-28 novembre 2021

29-30 janvier, 19-20 mars, 23-24 avril et 11-12 juin 2022

En raison de la crise sanitaire que nous vivons, l'organisation de la formation pourrait être adaptée. 

Les cours se donneront aux mêmes dates, par zoom. 

Après le yoga

Deuxième, troisième et quatrième année 

Des informations précises seront données au fur et à mesure du déroulement de la formation.
L'enseignement donné sera progressif, en effet, ce caractère est tout à fait conforme à la tradition et il vous amènera très naturellement au bout du programme de la quatrième année et vous permettra d'assister dans les meilleures conditions au dernier stage d'été qui comportera une révision complète de l'enseignement donné et un examen final portant sur le savoir-faire pédagogique ainsi que sur les matières présentées pendant les quatre ans.
Le stage se clôturera, en cas de réussite, par l'obtention du diplôme de l'école ETY, reconnu par l'Abepy (Association Belge des Enseignants et Pratiquants de Yoga) et l'UEY (Union Européenne de Yoga).

_edited.png

Post Formation 2021/2024

Il est tout a fait possible d'enseigner correctement le yoga, principalement en leçons collectives, après la formation des quatre années.
Les trois années de post formations qui suivent, s'orientent d'avantage vers le cikitsa kriyâ, les applications thérapeutiques du yoga, qui ne sont possibles que dans le cadre de leçons individuelles.
De plus, elle termine l'étude des yoga-sûtra de Patanjali, la dernière partie du livre trois et le livre quatre.
La post formation 2021/2024 sera encadrée par Odette Aussems, Dominique Pinchart et Liliane Decoster.

 

L'équipe des formatrices

Nous avons la grande chance d'être 3 formatrices pour vous partager, vous transmettre l'enseignement Viniyoga à Bruxelles.
Odette Aussems, Dominique Pinchart et Pascale Bouchez.
Différentes et surtout complémentaires, notre enseignement est riche de trois sensibilités, de trois vécus, de trois chemins de vie.

2.jpeg

Odette Aussems

Odette enseigne le yoga depuis plus de 30 ans. Elève de Claude Maréchal, elle continue à se former et à enrichir ses connaissances tant dans le domaine de la philosophie du yoga que de la pratique, notamment en yoga-thérapie avec le Dr N. Chandrasekaran.
Depuis 2006, Odette est formatrice, à Bruxelles, au sein de l'école ETY de Claude Maréchal.
www.yogaaussems.weebly.com

63674_170599582976050_5105439_n_edited.jpg

Dominique Pinchart

Dominique enseigne le yoga depuis plus de 35 ans. Elève de Claude Maréchal depuis toujours, elle est formée en Analyse Transactionnelle, accompagnatrice en guidance pour la gestion du stress, les deuils et passages de vie.
Formatrice depuis 2006 au sein de l'école ETY, elle continue à enrichir ses connaissances dans le yoga.
www.yogawavre.be

121261422_621877968482933_115240399031748325_n.jpg

Pascale Bouchez

Pascale enseigne le yoga depuis bientôt 10 ans, élève de Dominique Pinchart d'abord, elle a suivi la formation de l'école ETY de Claude Maréchal et continue à enrichir ses connaissances dans le domaine du yoga.
Elle débute en tant que formatrice pour l'école ETY à Bruxelles.
www.viniyoga-pascalebouchez.com

 

Coût de la formation pour 1 an

900 € pour les 6 week-end à Bruxelles
100 € de cotisation à l'école ETY (Documents)
500 € pour le stage d'été (5 jours) animé par Claude Maréchal
Les frais d'hébergement et de repas des stages d'été selon le lieu et la formule choisie (en Belgique ou en France à Vaison-la-Romaine).

 
Krishnamacharya.jpg

Origine de l'enseignement, le professeur Sri T Krishnamacharya

Claude Maréchal nous parle de l'origine de l'enseignement ETY, le professeur Shri Tirumalaï Krishnamacharya :
« Shri Tirumalaï Krishnamacharya est né le 18 novembre 1888 à Muchukundapura, petit village de l’état de Mysore, en Inde du Sud et est décédé à Madras en 1989 à l’âge de 101 ans.
En 1893, il a cinq ans, il reçoit le cordon sacré des brahmanes et son père devient son premier instructeur. Il l’initie au yoga mais également au sanskrit.
En 1900, âgé de 12 ans, il fréquente la Parakala Mutt de Mysore (une école réservée aux brahmanes). Il y reçoit un enseignement classique et y rencontre plusieurs instructeurs et guides spirituels.
Après le décès de son père en 1904, Shri T Krishnamacharya poursuit ses études au Mysore Chamaraj College où il va obtenir différente maitrises.
Le jeune Krishnamacharya possède une grande soif de connaissance et décide de se rendre à Bénarès auprès de maîtres réputés. C’est là qu’il perfectionne le sanskrit, la grammaire, la logique. Il y restera trois ans.
Il revient à Mysore en 1909 où il recevra pendant trois autres années un enseignement complet du Vedânta qui constitue le fondement de ce que nous appelons en Occident l’hindouisme, ensuite il retourne à Bénarès pour étudier en profondeur le sâmkhya avec l’un des plus grand maitre de l’époque.
Krishnamacharya, alors âgé de 25 ans pratique quotidiennement le yoga que lui a enseigné son père. En fait, il rêve d’approfondir cette discipline et part en 1916 pour l’Himalaya afin de vivre et étudier auprès d’un gourou de grande notoriété, Shri Ramamohan Brahmâcâri. Celui-ci réside au pied d’une montagne mythique, le mont Kailash.
C’est avec ce maitre que Krishnamacharya approfondit toutes les techniques corporelles et respiratoires et leurs applications. Il reçoit un enseignement complet des grands textes de référence du yoga, il restera quasiment en continu près de son instructeur pendant plus de sept années.
Revenu du Tibet, Krishnamacharya complète sa formation en âyurvéda, approfondit la logique, le nyâya et d’autres points de vue classiques de l’Inde dans différentes universités.
En 1925, Krishnamacharya se marie à Mysore et, comme lui avait suggéré Shri Ramamohan Brahmâcâri, il se consacre entièrement à la pratique et à l’enseignement du yoga.
Au cours des cinq années suivantes, il effectue de nombreuses tournées destinées à promouvoir le yoga. Ceci est un fait nouveau en Inde, une sorte de révolution. En effet, le yoga, sans doute très connu en Inde, n’est pratiqué que par des « yogis » essentiellement des hommes qui vivent soit en solitaire en dehors de la société active, soit encore dans des sectes plus ou moins secrètes.
Krishnamacharya révolutionne tout cela. Il joue ainsi un rôle prépondérant non seulement dans la réhabilitation de la pratique du yoga pour tous, hommes, femmes de tous âges et de toutes castes dans son propre pays mais il sera à l’origine de la propagation du yoga en dehors des frontières de l’Inde. »

 
unnamed 2.jpg

Le Sampradaya

Sampradaya indique une méthode et une transmission fidèle et respectueuse d’un enseignement, ici, celui du maître Krischnamacharya.
En 1932, Krischnamacharya a la charge d’enseignant de yoga au Mysore Sanskrit Institute, une institution de grande réputation en Inde. De plus, Krischnamacharya devient l’enseignant de yoga du maharadjah de Mysore. Ce dernier l’encourage à créer une école ouverte, ce sera la yogashâlâ (la salle de yoga) du palais. C’est là qu’il enseigna pendant plus de 15 années, et c’est également pendant cette période , plus précisément en 1939, qu’il réalisera sous contrôle médical la démonstration de sa capacité d’arrêter les battements de son coeur devant des médecins occidentaux médusés.
Le Krischnamacharya yoga sampradaya est à cette époque fermement établi à Mysore et se développe dans tout le sous-continent indien. A ce moment, des Swamis, maîtres spirituels de certains ashrams du nord de l’Inde font appel à Krishnamacharya pour qu’il vienne s’y établir et enseigner le yoga. Kirschnamacharya refuse de retourner dans le nord de l’Inde, il est maintenant père de famille. Il choisira, sous l’influence de différentes personnalités politiques, d’aller s’installer en 1952 avec sa femme et leurs six enfants à Madras, aujourd’hui Chennai, où il vivra et enseignera jusqu’à la fin de sa vie.
Le yoga, essentiellement grâce à lui et à quelques-uns de ses élèves indiens les plus proches, commence à très sérieusement s’ouvrir au monde entier.
Après son installation à Madras, Krishnamacharya reçoit de plus en plus de patients adressés par des médecins et présentant des problèmes de santé. Le maître les soigne par des applications précises des techniques posturales, respiratoires et méditatives auquel il ajoute des conseils par rapport à la nutrition, aux habitudes de vie, au comportement mais également… à la foi et à la vie intérieure.
Texte de Claude Maréchal

 

TKV Desikachar

« C’est au milieu des années 60 que le deuxième fils de Krischnamacharya, TKV Desikachar, va commencer commencer à jouer un rôle dans la perpétuation du Krischnamacharya Yoga Sampradaya.
TKV Desikachar est alors âgé de 25 ans, il vient de terminer des études d’ingénieur civil et, a déjà été contacté par une firme de l’Inde du nord.
Desikachar qui pratique le yoga depuis son plus jeune âge, est fasciné par le pouvoir exceptionnel que son père possède de soigner et guérir à l’aide des techniques traditionnelles du yoga et de leurs applications . Il décide alors d’abandonner l’idée d’une carrière d’ingénieur mais plutôt de redevenir un élève, assidu, de son propre père, et de perpétuer son oeuvre.
Cette association, professeur - élève (Krischnamacharya - Desikachar) va se prolonger jusqu’à la fin de la vie du vieux maître. Desikachar a donc hérité du savoir et du savoir-faire de son père en acceptant de redevenir un étudiant, un élève studieux, appliqué et reconnaissant.
C’est cet homme là que j’ai rencontré en 1969 à une époque où moi-même j’enseignais déjà le yoga et le pratiquais, de façon un petit peu désordonnée, depuis une dizaine d’années.
Cette rencontre a été pour moi une bénédiction, un privilège, une grande leçon, recevoir par le biais du fils une partie du savoir du père.»
Texte de Claude Maréchal

TKV-Desikachar.jpg
 
7c482800-a1d4-4174-9ddb-c997af591a2c_edited.jpg

Claude Maréchal

C’est la rencontre entre Claude Maréchal et TKV Desikachar qui donnera naissance à ETY Viniyoga, Claude nous en parle :
« Cette rencontre en août 1969 m’a convaincu que j’étais à la « bonne adresse ».
Mes études m’avaient sans doute permis de comprendre pas mal de choses en référence au corps, à sa mécanique, son comportement et sa relation au fonctionnement mental. Cependant, ce que j’ai appris en devenant l’élève de TKV Desikachar est d’une autre dimension.
Je tiens à le préciser ici, je lui en suis à lui mais également à son père, immensément reconnaissant.
Cette prise de conscience m’a conduit à décider d’aller revoir TKV Desikachar de façon très régulière pour poursuivre une étude systématique comme lui-même avec son père. Entre 1969 et 2002 j’ai fait une quarantaine de séjours de un à deux mois chaque fois, passant finalement plus de six années dans le bain social et culturel de ce pays particulier, fascinant, l’Inde. Ce fût un grand privilège, une longue et belle expérience que je n’oublierai jamais.
Pendant les deux années qui ont précédé sa mort, Krishnamacharya a eu la grande amabilité, à la demande de TKV Desikachar, de me recevoir à plusieurs reprises pour m’éclairer sur deux aspects de son enseignement.
1° Tout d’abord : la nécessité du Viniyoga, c’est-à-dire que l’adaptation du yoga à la personne soit indispensable, ceci comprenant l’ajustement au lieu, au temps, à la culture.L’adaptation du yoga à notre monde occidental ici et maintenant était donc pour lui de première importance.
2° Ensuite : la prise de conscience de la relation étroite entre la pratique du yoga et la vie intérieure et, donc, le fait que le yoga soit un moyen de nous relier à notre source… et pour reprendre les paroles du professeur Krishnamacharya lui-même : pour nous unir entièrement à Dieu.
Je pense pouvoir indiquer maintenant que c’est cela que représente le mieux le terme viniyoga pour la société occidentale. Je m’efforcerai du mieux que je le peux de continuer à le partager avec toutes les personnes qui se sentent concernées et surtout avec celles qui souhaitent transmettre le yoga de façon sérieuse, adaptée et profonde.
ETY n’est pas une secte, ni non plus une nouvelle église. ETY est une école de formation permettant de devenir professeur de yoga dans la tradition Viniyoga. Cette école est ouverte aussi bien aux croyants de quelques confessions que ce soit, qu’aux athées et agnostiques et à toute personne… sincèrement en recherche.
Mon objectif premier consiste à offrir un enseignement à toutes les personnes qui s’adressent à notre école afin de les aider à devenir de bons pédagogues du Viniyoga.
La direction que chaque professeur de yoga prendra par la suite dans sa vie, en s’appuyant sur sa pratique, reste son affaire personnelle, son chemin individuel, son secret, sa liberté. »

 

Nous contacter

La formation se donne à
l'Espace Tarab
96 Chaussée de Roodebeek 
1200 Bruxelles

Odette : 0497/46.02.51

Dominique : 0497/67.32.42

  • Facebook

Merci pour votre envoi !

Child's Pose